Jardins de Cottage

Nul besoin de vivre en Angleterre, ni même de posséder un cottage pour en composer un… il convient aux petits comme aux grands espaces. Ce pourrait être chez nous, l’équivalent du jardin dit de curé ou campagnard. De nos jours, l’abondance des roses et de leurs parfums vient ajouter une note romantique …

Rustique à l’origine, mélangeant les fleurs et les légumes à ses débuts, il peut cependant être sophistiqué comme à Sissinghurst  qui y consacre depuis toujours un de ses « clos privés », plus intime et secret que les autres.

Dans les jardins de cottage les plantations sont une combinaison de vivaces et d’arbustes, d’un style volontairement informel. Une profusion de fleurs pleine de charme, mais qui nécessite contrairement aux apparences, une attention et un entretien constants.

Avec ses couleurs chatoyantes, le jardin de cottage vous éblouira dès le printemps, à l’arrivée des tulipes et jusqu’à la fin de l’automne, grâce aux dahlias. Des clématites, des delphiniums, des roses trémières, la verveine de Buenos Aires apporteront la verticalité indispensable à l’équilibre de vos massifs.

Tout l’art consiste à planter de manière aléatoire et à privilégier les semis spontanés, comme la giroflée Ravenelle ci dessus. Les lupins, pivoines, ancolies, arums, qui peuvent s’échanger aisément entre amis jardiniers, favoriseront une ambiance champêtre. A vous ensuite de décliner cette atmosphère dans vos bouquets faits maison !

Ôtez régulièrement les fleurs fanées à l’occasion de vos promenades dans le jardin : vous provoquerez ainsi de nouvelles floraisons. Pour structurer l’ensemble, dessinez des allées avec un dallage en matériau naturel ; utilisez des pierres de récupération que viendront envahir immanquablement les érigérons vagabonds.

Que serait un jardin de cottage sans le contraste des feuillages ? Installez donc des buis en haies protectrices ou en topiaires. Une petite barrière, des marches, quelques éléments de décoration de votre choix viendront parfaire cette ambiance particulière.

L’été venu, il ne vous restera plus qu’à déployer votre chaise-longue au milieu de cette débauche de fleurs et de couleurs. Choisissez un bon livre, prenez le thé,  en écoutant le gazouillis des oiseaux dans un cadre digne d’un roman d’Agatha Christie ou de Jane Austen… « So british »

PartagerShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *